L'ozone tue 99% des bactéries

L’ozone est une molécule d’une importance fondamentale dans notre écosystème, il a joué un rôle crucial dans l’histoire de notre planète.

Découvert au XIXe siècle par le chimiste allemand Christian Friedrich Schönbein, l’ozone a suscité l’intérêt tant pour son rôle protecteur dans l’atmosphère terrestre que pour ses multiples applications dans les domaines industriel, médical et environnemental.

Lire la vidéo

Contexte

L'histoire de l'ozone commence il y a environ 2,4 milliards d'années, avec l'événement connu sous le nom de "grande oxygénation", lorsque des cyanobactéries photosynthétiques ont commencé à libérer de l'oxygène dans l'atmosphère terrestre. Cette augmentation de l'oxygène atmosphérique a conduit à la formation d'ozone stratosphérique, qui est essentiel à la protection de la vie sur Terre contre les rayons ultraviolets nocifs du soleil.

Histoire

  • Le nom ozone vient du mot grec « OZEIN » qui signifie « odeur ».
  • Christian Friedrich Shöbein a découvert l’ozone en 1840 et il est considéré comme le père de l’ozonothérapie.
  • En 1857 a été créé le premier générateur d’ozone à des buts thérapeutiques.
  • En 1870 il y a eu le premier rapport sur les effets de l’ozone utilisé thérapeutiquement pour purifier le sang.
  • Il existe des preuves de l’utilisation de l’ozone comme désinfectant dès 1881 pour le traitement de la diphtérie.
  • En 1885, la Florida Medical Association a publié un livre intitulé Ozone écrit par le Dr Charles J. Kenworth, qui précise l’utilisation de l’ozone à des buts thérapeutiques.
  • En 1896, Nikola Tesla a breveté son premier générateur d’ozone à usage médical.
  • Le dentiste Fisch a utilisé l’ozone en dentisterie dès 1932. Dans les années 1950 il a utilisé l’eau ozonée à des buts thérapeutiques.
  • En 1971, a été créé l’Institut international de l’ozone (IOI), aujourd’hui connu sous le nom d’Association internationale de l’ozone (AIO).
  • Après 150 ans d’études et d’expérimentations, l’ozonothérapie est aujourd’hui une modalité de traitement médical reconnue dans la majorité des nations du monde.

Les applications

Les applications industrielles de l’ozone se sont développées très rapidement, notamment dans le secteur de la santé (hôpitaux, maisons de repos, centres de bien-être), de la zootechnie, de l’agriculture, de l’alimentation, du militaire et du civil (assainissement des habitations, des bureaux et des gymnases).

Contrairement au chlore et aux différents dérivés du chlore (nocifs pour l’homme), l’ozone est un gaz au potentiel d’oxydation très élevé, capable d’éliminer tous les types de virus, de champignons, de bactéries et de spores. Ce gaz peut donc être utilisé pour le traitement de l’eau et de l’air, mais aussi pour le traitement et la prévention de diverses pathologies dentaires.

L'ozone dans la dentisterie

L'ozone est un puissant agent oxydant et désinfectant dont les applications en dentisterie révolutionnent les pratiques cliniques traditionnelles. L'utilisation de l'ozone en dentisterie offre une approche non invasive et très efficace pour combattre les infections dentaires, il favorise la cicatrisation des tissus et il améliore l'hygiène orale en général.

Histoire

Parmi les molécules les plus étudiées du XXe siècle, l’ozone a été utilisé pour la première fois en dentisterie en 1950. En juillet 1996, l’ozone a été reconnu par le Ministère de la Santé comme « garnison naturelle pour la stérilisation des environnements ». Dès lors, grâce à l’énorme succès de la thérapie oxygène-ozone, les applications de l’ozone dans le domaine de la santé se sont développées très rapidement. L’ozone englobe toutes les pratiques dentaires, car il est applicable dans de nombreux domaines, tels que la prévention et le traitement des caries, l’endodontie, la chirurgie orale, la parodontologie, l’implantologie, la prévention et le traitement des infections chirurgicales. L’ozone permet également de lutter contre l’alvéolite, la péri-implantite et la parodontite. L’ozone améliore considérablement la qualité des traitements dentaires et favorise la récuperation des patients.

Les applications dans le domaine dentaire

  • La prévention et le traitement des caries
  • La parodontologie
  • L’endodontie
  • Les infections virales et fongiques
  • La sinusite et le dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire
  • Le traitement des lésions induites par le bisphophonate
  • le blanchiment
  • La réduction de la sensibilité au niveau du collet des dents
  • L’implantologie : traitement pré-/post péri-implantite
  • L’action immunostimulante

L'ozonothérapie n'est pas douloureuse

L'ozonothérapie est un traitement médical qui utilise l'ozone, un gaz naturel aux puissantes propriétés désinfectantes et curatives. L'un de ses principaux avantages est qu'il ne provoque pas de douleur, cela le rend particulièrement intéressant pour de nombreux patients.

Notre histoire

L’ozone est un médicament biologique, il ne laisse pas de résidus chimiques, les phénomènes de résistance bactérienne sont impossibles, il est immunostimulant, il a un effet analgésique et anti-inflammatoire, il ne provoque pas de réactions allergiques et il a un effet antitoxique. Nos plans de traitement seront beaucoup plus efficaces si on exploite soit l’effet antimicrobien soit l’effet métabolique.

MOI ET L’OZONE

J’ai approché l’ozone après un accident, en 2014, comme patient. Mais incrédule devant les résultats obtenus, je pensais qu’il aurait été décisif dans mon domaine. Dès lors, l’utilisation de l’oxygénothérapie a totalement bouleversé ma pratique chirurgicale et le management de mon opération.
Dans mes cliniques, l’air ambiant et l’eau des units dentaires et des instruments rotatifs sont traités, ça permet d’améliorer considérablement la prévisibilité des guérisons des opérations chirurgicales.

Dr. Piermarco Babando
Dentiste ozonothérapeute

Les études cliniques connexes

Les essais cliniques constituent la pierre angulaire de la médecine factuelle, le gold standard pour déterminer l'efficacité et la sécurité des traitements médicaux. Dans le contexte de l'odontologie, les études cliniques connexes jouent un rôle essentiel dans l'évolution constante de la profession, en contribuant à définir les meilleures pratiques en matière de soins et de traitement des patients.

Notre histoire

nterv Neuroradiol. 31 octobre 2014
L’ozonothérapie dans la dentisterie
Domb WC. Directeur, Inland Institute of Aesthetic Dentistry, Upland, CA, USA

J Infect Public Health. 2012 Août;5(4):269-74
Les effets antimicrobiens de l’eau ozonée sur la désinfection des instruments dentaires contaminés par E.Coli, S.aureus, C.albicans, ou les spores de B. atrophaeus
César J, Sumita TC, Junqueira JC, Jorge AO, do Rego MA. École dentaire, Taubaté University, UNITAU, Taubaté, SP, Brésil.

J Oral Maxillofac Surg. 2017 Jan; 75(1): 51.e1-51.e9
L’ozonothérapie topique améliore-t-elle le confort du patient après l’ablation chirurgicale d’une troisième molaire mandibulaire incluse ? Un essai contrôlé randomisé
Sivalingam VP, Panneerselvam E, Raja KV, Gopi G.

J Nat Sci Biol Med. 2011 Jui;2(2):151-3.
L’ozonothérapie en dentisterie : Une revue stratégique
Saini R.

J Periodontal Implant Sci. 2018 Jun 30;48(3):136-151.
Les effets de l’ozonothérapie comme complément au traitement chirurgical de la péri-implantite
Isler SC, Unsal B, Soysal F, Ozcan G, Peker E, Karaca IR.

Braz Oral Res. 2017 Jan 5;31:e2
Activité antimicrobienne de l’ozone et de la NaF-cholorhexidine sur les caries de la petite enfance
Ximenes M, Cardoso M, Astorga F, Arnold R, Pimenta LA, Viera RS.

Open Access Maced J Med Sci. 2018 Fev 14;6(2):389-396
L’effet des gaz dans le canal radiculaire infecté
Ajeti NN, Pustina-Krasniqi T, Apostolska S.

Eur J Dent. 2016 Jui-Sep;10(3):381-5
L’efficacité de l’ozone gazeux dans la réduction du développement de l’alvéole sèche après l’extraction chirurgicale de la troisième molaire
Ahmedi J, Ahmedi E, Sejfija O, Agani Z, Hamiti V.

Open Dent J. 2016 Mai 11;10:196-206.
L’ozone – Une thérapie biologique en dentisterie – Réalité ou mythe ?
Naik SV, K R, Kohli S, Zohabhasan S, Bhatia S.

Int J Prev Med. 2018 Avr 11;9:37.
La prévention de la contamination croisée
Savabi O, Nejatidanesh F, Bagheri KP, Karimi L, Savabi G.

Niger J Clin Pract. 2018 Jun;21(6):703-710.
La thérapie laser de bas niveau et l’application d’ozone gazeux sont-elles efficaces pour l’ostéo-intégration des implants à chargement immédiat ?
Karaca IR, Ergun G, Ozturk DN.

J Appl Oral Sci. 2019 Jan 14;27:e20180108
L’évaluation des effets cliniques et de laboratoire de l’ozone dans le cadre d’un traitement parodontal non chirurgical : un essai contrôlé randomisé
Seydanur Dengizek E, Serkan D, Abubekir E, Aysun Bay K, Onder O, Arife C.

Rimani aggiornato sulle ultime novità, offerte speciali e contenuti esclusivi

Restez informé des dernières nouvelles, des offres spéciales et du contenu exclusif